Mar 22, 2021 19:18 UTC
  • Irak: explosions en chaîne à Ain al-Asad!

Les bruits d’explosion entendus à huit reprises depuis la base d’Ain al-Asad dans la province d’al-Anbar dans l’Ouest irakien sont dus aux entraînements militaires des soldats américains, a annoncé un haut responsable local de cette province.

« Les militaires américains ont utilisé différentes sortes de munitions lors de cet entraînement qui a eu lieu sous hautes mesures de sécurité, et qui ont causé des secousses et bruits d’explosion dans les quartiers environnants », ajoute la source.

Ces informations proviennent de la base d’Ain al-Asad, symbole de la présence illégitime des troupes américaines en Irak, tandis que le nombre d’attaques menées chaque semaine contre les convois militaires américains en Irak échappe aux agences de presse.

Dans la foulée, un convoi logistique américain a été pris pour cible d’une attaque dans la province de Salaheddine. Le canal Sabreeen News sur les réseaux sociaux a écrit que le groupe « Fasa’il Muqawama al-Doualiya » avait revendiqué cette attaque. De plus amples informations sur d’éventuels dégâts ou pertes en vies humaines se font toujours attendre.

Divers groupes populaires irakiens mènent quasi-quotidiennement des attaques contre les convois logistiques américains, depuis que le Parlement irakien a adopté une loi stipulant le retrait des forces américaines du pays, à la suite du lâche assassinat de deux commandants de la Résistance, le général Qassem Soleimani et Abou Mahdi al-Mohandes le 3 janvier 2020 près de Bagdad.

Sur Twitter, le porte-parole des Kataeb Hezbollah, aussi appelées le Hezbollah irakien, a lancé un sérieux avertissement à l’adresse du président américain Joe Biden : « Retire le plus tôt possible tes mercenaires d’Irak ! »

Le porte-parole du Hezbollah irakien ajoute : « C’est un avertissement à Joe Biden : de la même manière que nous avons puni tes prédécesseurs en leur faisant subir l’humiliation, nous allons te faire goûter l’enfer d’ici-bas avant l’enfer de l’au-delà, si tu reprends l’hostilité et refuses de faire sortir le plus tôt possible tes mercenaires de notre pays. »

 

Mots clés