May 03, 2021 18:15 UTC
  • Israël, Under Attak ....

Les entreprises de la chaîne d'approvisionnement en Palestine occupée ont été visées par une nouvelle vague de cyberattaques.

Les sites web The Marker et JNS ont rapporté que la nouvelle vague d'attaques visait plusieurs entreprises, dont la compagnie de logistique Veritas et Match Retail. De nombreuses informations ont été volées aux deux sociétés, l’équivalent d’environ 110 Go de Match et 9 Go de Veritas.

Les auteurs de ces cyberattaques sont un nouveau groupe qui se présente sous le nom de «Networm». Le groupe a lancé un ultimatum aux entreprises ciblées, exigeant des centaines de milliers de dollars pour empêcher la divulgation des informations hackées.

Certains experts en cybersécurité ont annoncé cette éventualité que la nouvelle vague de cyberattaques ait pu être menée depuis l’Iran. «Nous pensons que les auteurs de ces attaques sont des Iraniens qui se font passer pour des Russes», a laissé entendre Shay Pinsker, un expert en cybersécurité.

Le type d'attaques et la manière dont les informations sont cryptées font penser qu’il ne s’agit pas d’un simple chantage. Ces cyberattaques s’ajoutent à une série d'événements qui ont embrasé la Palestine occupée ces derniers jours.

Jeudi matin, un missile syrien s’est abattu à proximité de l'installation nucléaire de Dimona. Samedi matin, un incendie a été signalé dans l'une des raffineries de Bazan à Haïfa. D’autres sources ont rapporté qu'une roquette a été tirée depuis le territoire syrien vers le sud de la Palestine occupée. Plus tard, l'armée israélienne a confirmé les deux rapports et a reconnu que ses systèmes de défense aérienne n'avaient pas réussi à intercepter les missiles.

 

Mots clés