May 06, 2021 18:10 UTC
  • Israël craint les missiles d’Ansarallah

Dans un rapport, l'Institut israélien de recherche sur la sécurité intérieure du régime sioniste (sous les auspices de l'Université de Tel-Aviv) a averti les responsables de Tel-Aviv face du danger potentiel que représentent les forces yéménites.

Le rapport précise en détail la menace posée par le mouvement yéménite d’Ansarallah à Israël et souligne qu’il s’agit d’un avertissement aux institutions de sécurité.

Les développements au Yémen ont augmenté la probabilité que les forces yéménites attaquent Israël. Ainsi, en raison d’une faible couverture du renseignement israélien sur le Yémen, une attaque pourrait être rapide sans que les autorités sionistes en connaissent les détails.

«Il est essentiel qu’Israël consacre une part importante de son implication dans la guerre au Yémen à la collecte d’informations, à l’examen de la situation et, si nécessaire, à envisager des mesures contre la puissance des houthis», poursuit le rapport.

L’institut israélien a ensuite affirmé que les capacités balistiques et de drones des forces yéménites constituaient une menace potentielle pour le régime israélien. L'armée yéménite possède un stock de missiles qui peuvent atteindre les profondeurs d’Israël, elle peut aussi développer ses capacités navales.

Une autre menace pour le régime sioniste est que les Yéménites fournissent des armes avancées au mouvement Hamas ou au Jihad islamique, poursuit le rapport. La fin de la guerre au Yémen amènera les Houthis à attaquer Israël, alors qu'ils ont acquis beaucoup de pouvoir, d'autant plus qu’ils n’ont jamais caché leur position sur la question palestinienne. Les forces yéménites qui combattaient il y a 10 ans avec des lance-roquettes, disposent aujourd’hui de missiles balistiques et de croisière de haute précision qui peuvent également être envoyés au Hezbollah et au Hamas.

Le rapport avertit que si Israël envisageait une opération militaire au Yémen, il risquerait de s'empêtrer dans un bourbier, comme ce qui est arrivé à la coalition d’agression saoudienne. 

Ainsi, un responsable du ministère des Affaires étrangères du gouvernement du salut national yéménite a réagi il y a quelques jours aux déclarations du porte-parole de l'armée du régime sioniste qui avait déclaré qu'Israël surveillait la situation au Yémen. Il a appelé le régime sioniste à surveiller la situation dans les zones qu'il a illégalement occupées au lieu de menacer les autres pays de la région.

 

Mots clés