May 13, 2021 05:08 UTC
  • L'Europe prête son ciel à Israël!

En avril, le commandant du Commandement central américain (CentCom), le général Kenneth F. McKenzie, a reconnu le déclin de la suprématie aérienne de la Force de l’Air américaine au Moyen-Orient, en raison de la puissance aérienne de la Résistance. Après leur allié traditionnel, c’est au tour des Israéliens d’accepter le déclin de leur puissance aérienne dans la région. Et c’est peut-être ce problème qui a contraint l’armée de l’air israélienne à se déplacer vers le ciel de l’Europe du Sud. L’ac

Tous les vols en direction de Tel-Aviv ont été transférés vers la Grèce et Chypre à la suite des attaques au missile de la Résistance palestinienne mardi soir qui ont secoué les territoires occupés.

Tous les vols qui devaient atterrir à l'aéroport de Ben Gourion, ont été conduits vers la Grèce et Chypre à la suite de vastes attaques au missile des groupes de Résistance palestiniens sur Tel-Aviv.

À l’heure qu’il est, tous les vols à destination et en provenance de l'aéroport Ben Gourion sont suspendus sous peine des tirs éventuels des missiles et des roquettes par les forces de la Résistance palestiniennes.

Il y a une heure, des groupes de la Résistance palestiniens ont déclaré avoir tiré 130 roquettes sur Tel-Aviv et les villes environnantes en réponse à l’attaque d’hier de l’armée israélienne contre des immeubles résidentiels à Gaza.

Des sources palestiniennes rapportent qu'au moins quatre Israéliens ont été tués dans l'attaque et qu'un certain nombre d'autres ont été blessés.

Reste à savoir pourquoi Israël a choisi la Grèce et Chpyre pour l'atterrissage de ses avions. Plutôt en avril dernier, le chef du CentCom, général Kenneth F. McKenzie, a déclaré dans un rapport écrit au Commission des forces armées de la chambre des représentants des États-Unis, que l’utilisation par l’Iran de petits et grands drones avait érodé la supériorité aérienne américaine.

« L’utilisation massive par l’Iran de drones de petite et moyenne taille pour la reconnaissance et l’attaque nous a mis en question notre supériorité aérienne, pour la première fois depuis la guerre de Corée », a-t-il affirmé.

À l’instar des États-Unis, Israël a perdu sa puissance aérienne dans le Moyen-Orient, étant donné la démonstration de force de l’axe de la Résistance dans la Région, ce qui l’a poussé à chercher un autre espace sûr pour continuer ses ambitions militaires et signer un accord de défense de 1,65 milliard de dollars avec la Grèce pour créer un centre international de formation des forces aériennes, à l’aide de l’entreprise Elbit Systems. 

Avec cet important contrat militaire, la Grèce et le régime d’Israël forment désormais une alliance politico-diplomatique sur le long terme. À la suite des récentes attaques au missile des groupes de Résistance sur Israël, ce dernier a décidé d’utiliser les concessions de l’accord avec la Grèce en vertu duquel, la partie israélienne prendra en charge la formation, les simulateurs et le soutien logistique. 

Elbit Systems est également censé fournir des appareils 10 M-346 identiques à ceux utilisés par l’armée de l’air israélienne ; ces appareils sont utilisés pour la formation avancée des pilotes de chasse. Dans le même temps, une modernisation des T-6A Texan II de l’Hellenic Air Force sera effectuée ; Athènes prévoyant en outre le développement d’une académie internationale pour améliorer l’interopérabilité avec les pilotes des pays partenaires.

Tel-Aviv accorde aussi une importance toute particulière à Chypre, dont la moitié du territoire riche en ressources d’hydrocarbure offshore est occupée par la Turquie. En effet, avec des tensions récurrentes en Méditerranée orientale, la Grèce et Israël se voient obligés d’établir une relation sur le long terme, formant un front commun contre la Turquie et ses ambitions. Mais, avec cette nouvelle commande, la BITD israélienne renforce également son influence sur Athènes.

 

Mots clés