May 13, 2021 06:59 UTC
  • Dôme de fer ou Dôme de soie ?

Bien que les analystes israéliens aient déjà mis en garde Israël contre la naissance d’un nouveau chapitre dans l'affrontements avec les groupes de résistance palestiniens, ce régime infanticide s'appuyant à la fois sur la poursuite des attaques contre les civiles en Palestine et ses systèmes de défense aérienne, qui ont fait preuve à plusieurs reprises de leur défaite, n'a d'autre sort que d'être criblé par 1 500 roquettes et missiles tirés depuis la bande de Gaza par des groupes de résistance

L'armée israélienne, reconnaissant qu'au cours des trois jours d'affrontements avec des groupes de résistance dans la bande de Gaza, plus de 1 500 roquettes et missiles ont été tirés depuis la bande de Gaza sur les territoires occupés palestiniens, a fait état d’une augmentation des attaques contre les positions de la Résistance à Gaza.

L’armée du régime infanticide d'Israël a prétendu  dans un communiqué qu’au cours des trois derniers jours les avions de combat, les hélicoptères et l'artillerie du régime avaient visé plus de 600 positions dans la bande de Gaza. Le régime sioniste affirme que ces cibles appartenaient aux mouvements du Jihad islamique et du Hamas.

 « Cette attaque sans précédent, qui a visé les territoires occupés palestiniens, a fait 10 morts et 100 blessés chez les sionistes », a annoncé le site web du journal israélien The Times of Israël, affilié au Mossad.

Tel Aviv a reconnu que les systèmes de défense aérienne du régime, dont il s'est vanté à maintes reprises à savoir le Dôme de fer, n'ont pu intercepter que certains des 1 000 missiles et roquettes, et le reste a bien frappé les territoires occupés.

Afin de compenser les pertes futures et par crainte de la reprise des attaques aux missiles par des groupes de résistance, Israël a annoncé le renforcement des positions de commandement dans la partie sud de l'armée et le déploiement de plus de systèmes de défense, y compris le Dôme de fer autour de Gaza.

Le ministère de la Santé de Gaza a annoncé jeudi matin que suite aux attaques brutales des sionistes contre la bande de Gaza le nombre de martyrs avait atteint 67, dont 17 enfants et 6 femmes et que le nombre de blessés avais également dépassé les 388 personnes.

Les tensions se sont intensifiées en Palestine occupée après que les forces israéliennes ont attaqué les fidèles lors de la prière du vendredi dans la ville occupée de Qods. Les Palestiniens protestent depuis la semaine dernière contre  la tentative de ce régime visant à s'emparer du quartier de Sheikh Jarrah et d'en expulser les Palestiniens.

Le cabinet de sécurité sioniste a également approuvé mercredi soir des plans militaires visant à intensifier les opérations offensives contre les mouvements de résistance du Hamas et du Jihad islamique à Gaza.

Les Brigades Izz al-Din al-Qassam, la branche militaire du Mouvement islamique, le Hamas, en réponse aux bombardements d'infrastructures civiles dans la bande de Gaza, ont également lancé jeudi matin une nouvelle vague d'opérations aux  roquettes et aux missiles contre Tel Aviv.

 

 

Mots clés