May 13, 2021 13:53 UTC
  • Ansarallah

72 martyrs dont 15 enfants à Gaza au quatrième jours d'agression d'Israël.

Le roi saoudien peut-il se contenter de condamner Israël? Certes il  a une nette longueur d'avance par rapport aux Emirats qui après chaque salve de missiles de la Résistance palestinienne voit son "rêve normalisant" se noyer un peu plus mais de là à croire que cette simple condamnation d'Israël irait lui redorer le blason auprès des milliards der Musulmans qui suivent avec anxiété les crimes d'Israël et Gaza et avec joie, l'émergence d'une puissance balistique palestinienne qui  ranime, ressoude, et réunit toute une nation à Gaza, en Cisjordanie à Qods et en Palestinienne historique, c'est un pas que Ben Salmane n'est pas autorisé à franchir. Paradoxalement c'est Ansarallah tend à MBS la perche : " Cité par Al Massirah, Mohamad Al Al Houthi, président du comité révolutionnaire a tweeté ce jeudi ceci à l'adresse des Saoudiens : " Arrêtons la bataille de Maarib et allons ensemble à Qods pour défendre la mosquée d'al-Aqsa. La vraie guerre c'est la guerre pour la libération d'al Qods et non pas celle pour libérer Sanaa". Peu de chance que la voie indiquée soit suivie par Riyad mais pour aider la Palestine Ansarallah a bien d'autres moyens. 

Ce matin, le général Saree, porte-parole des forces armées yéménites a fait état d’une opération hybride à grande échelle impliquant à la fois des unités de drones et les unités de missiles et visant les positions positions saoudiennes à Najran. En effet Aramco et les sites militaires dans la région stratégique de Najran dans le sud saoudien ont saigné, un sud qui ressemblent géographiquement, néanmoins à certain égard au sud des territoires occupés. Najran qui se trouve sur la voie de transit d'armes de munitions et d’énergie vers la province yéménite de Hadramount où Riyad tient ses agents qaidistes, a été frappé à coup de 12 drones et missiles : 7 missiles balistiques de type Badr et 5 drones Qassef K2.

Ansarallah est-t-il sur le point d'indiquer la voie à Gaza pour les heures à venir? Au Sud de l'Entité il y a le port d'Eilat, terminal gazier d'importance, port qui abrite la flotte de la marine sioniste. Et bien il y a à peine quelques minutes, la Résistance palestiniennes a frappé un second aéroport international d’Israël, Ramon, nouvel aéroport d'Eilat. Un nom de missile jusqu’ici inconnu "Ayach-250". Est-ce un missile ou un drone? A se référer à l'expérience d'Ansarallah, on parierait qu'il s'agit d'un drone ou d'un missile de croisière. 

En effet Qassef K2 devient désormais le drone yéménite par excellence et tueur des avions de chasse stationnés à Khamis Mushait à Assir ou encore à l'aéroport d'Abha. En employant massivement les nuées de drones Qassef K2, la Résistance yéménite a littéralement réussi à réduire les capacités de frappes aériennes de la coalition US/Riyad/GB à Maarib car le drone en question s'est avéré d'un redoutable efficacité à chasser les F-15, les Eurofighter, les Typhon otano- saoudiens. A l'heure où l'entité sioniste se sert de son armée de l'air pour bombarder à coup d'arme à fragmentation Gaza, la Résistance palestinienne compte-t-elle sortir son contre armée de l'air?

Les informations complémentaire seront communiqués ultérieurement mais d'ors et déjà, la crainte de Mckenzie qui affirmait que l'US Air Force avait perdu de sa force face aux drones de la Résistance se réaliserait, si Ramon est attaqué par les drones. Une chose est sûre : les Américains en ont fait l'expérience dès le début d'avril, puisque le 13 et le 14 avril, leurs deux bases aériennes principales, Harir et Ain al-Asad ont été frappés à coup de drones Ababil. 

Ce matin le général de brigade Yahya Saree a expliqué que « cette opération était une attaque de précision contre la raffinerie d'Aramco et l'aéroport de Najran, sans manquer de préciser que cette frappe est une réponse légitime et naturelle à l'agression et au blocus continu du Yémen». Etait-il sur le point d’indiquer aux brigades Qassam et al Qods que des opérations missiles balistiques-missiles de croisière sont plus efficaces quand il s'agit de percer la DCA épaisse et multicouche d'un aéroport comme celui de Ramon? Ansarallah frappe Israël ....pour l'heure à distance. 

Mots clés