Jun 12, 2021 17:07 UTC
  • Idlib: Poutine punit le

Alors même que les groupes armés terroristes en Syrie cherchent vainement depuis longtemps à multiplier les attaques contre les positions de l’armée syrienne à proximité des lignes de contact, ainsi qu’à surveiller les bases militaires sur divers fronts, l’armée syrienne équipée d’armements de pointe dont des chasseurs Su-22M4 ou les systèmes antimissiles Buk M2E et S-300, se prépare au combat et à la phase finale de la libération d’Idlib.

L’armée syrienne qui affirme être en mesure de faire face à tout scénario possible sur le front a infligé des coups durs aux groupes terroristes au cours d’attaques visant un rassemblement de commandants militaires appartenant au groupe terroriste al-Nosra. Parmi ces terroristes se trouvait entre autres Abou Khalid al-Shami, - une figure proche de Abou Mohammad al-Jolani, l’un des chefs de ce groupe terroriste.

Parallèlement aux attaques de l’armée syrienne contre les terroristes, l’armée de l’air conjointe russo-syrienne a éliminé 15 terroristes armés, dont un haut commandant du groupe terroriste al-Qaïda et ses hommes à la périphérie d’Idlib, et blessé plus de 20 autres. Au cours de l’attaque, quatre quartiers généraux des groupes terroristes ont été détruits.

Or, le Centre russe pour la réconciliation en Syrie - affilié au ministère russe de la Défense -a déclaré dans un communiqué que des groupes armés terroristes avaient violé le cessez-le-feu à Idlib 45 fois en 24 heures, ce qui renforce la possibilité d’une bataille majeure à Idlib dans un proche avenir. Il est certain que tant que cet accord de cessez-le-feu sera respecté, l’opération de nettoyage contre les terroristes à Idlib se poursuivra.

L’armée syrienne surveille donc de près les mouvements des groupes terroristes et la poursuite des violations du cessez-le-feu. Les forces armées sont en état d’alerte élevée sur les axes de conflit à la périphérie d’Idlib avec les groupes armés terroristes soutenus par l’armée turque.

Ceci, alors que dans le cadre de la coopération militaro-technique russo-syrienne, la Russie a fourni à la Syrie douze moteurs de la nouvelle génération de AL-21, qui seront utilisés pour réparer les bombardiers supersoniques Su-22M4 au service de l’armée de l’air syrienne, ce qui augmentera considérablement la capacité défensive de la Syrie.

Les bombardiers Su-22M4, dits obsolètes, ont pourtant fait leurs preuves en Syrie et en Libye. Toujours largement fonctionnels, ces avions de chasse sont actuellement utilisés pour mener des frappes opérationnelles.

La panne du moteur a été annoncée comme cause de la non-utilisation par l’armée de l’air syrienne de ces avions d’attaque.

Mots clés