Jun 17, 2021 16:39 UTC
  • Le Liban bascule vers l'Est

Le directeur général de la Sûreté générale libanaise a rencontré les hauts responsables russes alors que la Chine a fourni 100 véhicules militaires de deux classes différentes à l’armée libanaise.

Le directeur général de la Sûreté générale libanaise a rencontré le vice-ministre russe des Affaires étrangères et le président de la Commission des affaires internationales de la Douma pour discuter avec eux de la crise de l’impossibilité de la formation du gouvernement Liban et de la violation régulière de l’espace aérien du pays par le régime sioniste.

En visite en Russie, le directeur de la Sûreté générale, Abbas Ibrahim, a consulté de hauts responsables libanais sur la situation en Asie de l’Ouest et au Liban ainsi que la crise des organisations non gouvernementales dans le pays.

Lors de sa rencontre avec le vice-ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Vassilievitch, Abbas Ibrahim a évoqué la nécessité de former le nouveau gouvernement dès que possible. Soulignant le rôle de la Russie dans la lutte contre le terrorisme, il a mis l’accent sur la nécessité du soutien russe à l’appareil sécuritaire et militaire pour mettre fin à la violation du territoire libanais par le régime sioniste.

Au cours de la réunion avec Leonid Slotsky, président de la Commission des Affaires étrangères de la Douma, ce dernier a souligné l’importance du Liban pour la Russie, affirmant que la Commission des Affaires internationales de la Douma souhaitait une visite parlementaire pour faire avancer le processus politique et développer des relations conjointes entre Moscou et Beyrouth.

La visite intervient alors que la Chine a fourni 100 véhicules militaires à l’armée libanaise : lors d’une récente cérémonie tenue au Liban en présence de responsables militaires et politiques libanais, ainsi que de responsables de l’ambassade de Chine, 100 véhicules militaires ont été livrés à l’armée libanaise.

Parmi les véhicules, 60 sont issus du modèle B80VJ, qui est un modèle de véhicule tactique léger qui peut être utilisé comme véhicule de commandement. Ces véhicules peuvent porter des missiles antichars ou les lance-roquettes.

L’autre partie de l’aide chinoise est constituée de 40 camions Howo. Les véhicules seront répartis entre les différentes unités de l’armée libanaise et contribueront à accroître la portabilité des forces armées libanaises.

Les coopérations avec Moscou et Pékin interviennent alors que la situation au Liban ne cesse de se détériorer suite à l’échec d’un nouveau cabinet. Le gouvernement d’Hassan Diab a été contraint de démissionner en août dernier à la suite de l’horrible explosion du port de Beyrouth alors que les efforts du Premier ministre Saad al-Hariri pour former un gouvernement il y a sept mois ont échoué.

La supression électronique russe sur le ciel d'Israël (Avia)

 

Mots clés