Jun 25, 2021 15:26 UTC
  • Ansarallah : Guerre F-15/ Qassef K2

Deuxième attaque au drone contre le Sud saoudien en moins de six heures.

Le porte-parole des forces armées yéménites, Yahya Saree cité par al-Masirah a fait part d’une nouvelle frappe de drones sur la base aérienne de King Khalid à Khamis Mushait, dans le sud de l'Arabie saoudite.

«  Ce matin, une attaque précise a été menée sur la base aérienne  de King Khalid  à Khamis Mushait  avec le drone  Qassef-K2 », a-t-il annoncé.

Il a également ajouté que l'attaque était très précise et qu’elle avait été menée dans le cadre d'une réaction légitime à l'intensification des attaques et à la poursuite du blocus contre le Yémen.

À rappeler également que plutôt ce jeudi, l'armée de l'air yéménite a déchaîné un essaim de drones sur un camp d'entraînement situé dans le sud-ouest de l'Arabie saoudite. Des dizaines de mercenaires dirigés par les Saoudiens et les officiers de l'armée saoudienne ont été tués ou blessés dans cette frappe aérienne.

Khamis Mushait est la base où Riyad stationne ses F-15, Avions régulièrement visés ou brouillés par les drones d'Ansarallah. Tout récemment les Israéliens ont volé au secours des F-15 saoudiens. Est-ce suffisant ? 

Des sources d'information hébraïques ont rapporté que l’entreprise américaine Boeing s'était mise d'accord avec la société israélienne Elbit Systems pour utiliser le système produit par cette société dans ses nouveaux  F-15.

Selon l'agence de presse palestinienne Sama, l’entreprise américaine Boeing a annoncé avoir choisi le système fabriqué par la société israélienne de l'aérospatiale et de l’industrie de la guerre Elbit Systems pour l'utiliser dans ses nouveaux chasseurs F-15.

Pendant ce temps, la chaîne d’information israélienne Kan a indiqué qu'il s’agissait d'un système qui empêche l’interférence dans les systèmes de navigation électronique GPS de ces avions.

Selon le rapport, Washington prévoit également d'installer le système sur ses avions avancés F-15EX, et quatre de ces systèmes ont déjà récemment été livrés à l'US Air Force.

Selon l’entreprise américaine Boeing, le système israélien a été choisi en raison de sa facilité d'intégration dans les chasseurs que l'armée de l'air israélienne utilise comme bombardier capables de transporter jusqu'à 20 tonnes de bombes.

 

Mots clés