Jun 26, 2021 16:38 UTC
  • Irak:

C’est terrifiant comme tournure : depuis que la Résistance irakienne envoie ses drones chasser les MQ-9, les avions de reconnaissance, les sites de la CIA ou du Mossad à l’intérieur des bases les plus protégées des États-Unis en Irak, pour la première fois; à Erbil, en ce samedi 26 juin, minuit passé, les « drones armés de missiles » se sont abattus sur des cibles américaines. Et ce samedi est une journée particulière.

Et comment ? Une méga parade militaire des Hachd al-Chaabi, force dont l’Amérique cherche la dissolution depuis bientôt deux ans, a défilé ses capacités militaires à Diyala, sous le nez et la barbe des USA et alors même que le PM Kazémi, largement mis sous pression US pour ne pas y assister, a fini par le faire. Il y en a eu même des analystes qui ont vu à travers les chars, les blindés, les lance-roquettes largement présents dans la parade, les « outils » utilisés dans des attaques contre les bases militaires US. Évidemment les drones n’étaient pas de la partie, mais il y avait tout ce qu’il faut pour contrer non seulement Daech, mais encore ses tireurs de ficelles. Que s’est-il passé au juste ? 

Une source de sécurité a annoncé ce samedi 26 juin qu’un drone avait effectué une frappe de missiles contre la zone de Masif Salahaddin près d’Erbil au nord de l’Irak.

La source a déclaré à IQ NEWS que « l’attaque à la roquette contre Masif Salahaddin à Erbil a été menée par un drone, dont la mission était de viser le consulat américain ».

Selon cette source, l’attaque n’a fait aucune victime et n’a laissé que des dégâts matériels.

La source a ajouté que l’attaque avait eu lieu samedi à 1 h 30, heure locale, ajoutant que ce drone avait tiré trois roquettes, dont deux avaient explosé.

La source a souligné que les services de sécurité avaient ouvert une enquête sur l’attaque. Mais le site d’information Nas News, citant des sources kurdes, a déclaré que quatre roquettes étaient tombées aux environs d’Erbil.

Cependant, l’agence de presse allemande DPA a rapporté aujourd’hui, citant le gouverneur d’Erbil, que « trois drones ont été abattus à trois kilomètres du consulat américain ».

Le correspondant d’Al-Jazeera a également rapporté que les drones avaient visé trois positions dans différents points de l’Irak.

Selon ce rapport, l’une des attaques a ciblé une position dans le village de Buraq, à trois kilomètres du consulat américain.

Cette attaque au drone intervient alors que le général Kenneth McKenzie, chef du Centcom, a avoué que l’US Air Force a perdu sa supériorité face aux drones de la Résistance et à cette même occasion, le premier défilé militaire des Hachd al-Chaabi à l’occasion du septième anniversaire de sa fondation a eu lieu ce samedi à Diyala en présence du Premier ministre et de plusieurs personnalités militaires, politiques et culturelles du pays.

Aujourd’hui, le premier défilé militaire des Hachd al-Chaabi depuis leur création a lieu avec la participation de l’infanterie et d’autres unités de combat et logistique.

Al-Arabi Al-Jadeed a écrit que la base d’Abu Montazer al-Mohammadawi assiste au déploiement d'un grand nombre de combattants des Hachd al-Chaabi depuis la nuit dernière, et leur mission est d'assurer la sécurité de cette base et de ses environs jusqu'à la fin du grand défilé militaire qui se tient avec la participation de 20 000 combattants.

La base militaire du martyr Abu Montazer al-Muhammadawi est située à 10 km au nord de la ville d’al-Khalis, au nord de la ville de Baaqouba, chef-lieu de la province de Diyala.

La base couvre une superficie de 20 kilomètres carrés et, selon Al-Arabi Al-Jadeed, est le principal centre de mise à jour et de modernisation des armes sous le contrôle des Hachd al-Chaabi.

Mustafa al-Kadhimi, Premier ministre irakien, a déclaré aujourd’hui avant le début officiel du premier défilé militaire des Unités de mobilisation populaire à Diyala : « Les combattants des Hachd al-Chaabi sont les enfants du gouvernement et nous vous disons que nous allons restaurer le rôle historique de l’Irak dans la région. »

La chaîne Telegram de Sabreen News a publié des images du défilé militaire des forces antichars avec des chars russes T72, des forces d’artillerie et de l’unité du génie, et a annoncé que les Hachd al-Chaabi prêteront serment pour défendre l’Irak et son territoire, avant la fin de cette parade militaire.

À cette occasion, le chef des Hachd al-Chaabi, Faleh al-Fayadh, a déclaré que cette organisation populaire est l’une des branches militaires importantes en Irak. « Les Unités de mobilisation populaire sont une institution militaire liée aux forces armées irakiennes et opèrent sous l’ordre du commandement des opérations conjointes », a-t-il souligné.

Selon ce dernier, le foyer principal des Hachd al-Chaabi est composé du peuple irakien. Il avait précédemment déclaré que les Hachd garantiraient, à l’avenir, le soutien à la souveraineté nationale de l’Irak.

 

Mots clés