Jul 07, 2021 17:49 UTC

L'Organisation des Moudjahidin-e Khalq [OMK] (Monafeghin) est l'un des groupes terroristes qui a perpétré le plus grand nombre d'attentats terroristes contre le peuple et le gouvernement iraniens.

Le peuple iranien est l'une des principales victimes de ce groupe terroriste. Après la victoire de la Révolution islamique, de 1980 à 1999 - c'est-à-dire en l'espace de 19 ans - une quinzaine d'opérations terroristes ont été menées par les Monafeghin dans le but d'éliminer les responsables iraniens ; à savoir : l’assassinat du Dr Beheshti - chef du pouvoir judiciaire - et de 72 autres fonctionnaires gouvernementaux, par une bombe explosée dans le siège du parti de la République islamique, le 28 juin 1981 ; mais également l'assassinat, le 30 aout de la même année, de Mohammad Ali Rajaï, président de la République de l’époque. Il y a eu également l'assassinat du Premier ministre Mohammad Javad Bahonar le même jour. Plus tard, ils ont également assassiné le brigadier-général Sayyad Shirazi le 21 mars 1999 et de nombreux autres responsables iraniens.

Des pays occidentaux, notamment la France, accueillent et soutiennent ces terroristes depuis des années.

Comment la France est devenue un havre de paix pour l'une des plus redoutables organisations terroristes ?

Comment les terroristes Monafeghin obtiennent-ils les ressources financières nécessaires pour mener leurs activités ? 

Décryptage avec le politologue Pierre Dortiguier et le géopoliticien Luc Michel. 

 

Mots clés