Jul 29, 2021 18:07 UTC
  • Le CentCom sous surveillance

Alors que les progrès de l’industrie de la défense iranienne dans la conception et la fabrication de divers types de systèmes de défense aérienne s’acheminent à grande vitesse vers l’autosuffisance, l’Iran prend de nouvelles mesures visant à ouvrir bientôt un chapitre sans précédent dans le domaine des systèmes de défense aérienne.

Ces développements se manifestent également dans l'augmentation du niveau de couverture des radars de fabrication iranienne, de sorte qu'après la victoire de la Révolution islamique la défense aérienne de l’Iran, ayant la capacité de couvrir plus de 3 600 zones, protège le ciel du pays contre tous les oiseaux hostiles.

Intercepter, surveiller et détruire des cibles aériennes, en particulier des drones, voire les faire atterrir font partie des capacités la défense aérienne de l’Iran.

Le radar de longue portée Qadir a été dévoilé pour la première fois en juin 2014 en présence des hauts commandements militaires iraniens. Le système radar Qadir, conçu et entièrement fabriqué par les experts de la Force aérospatiale du CGRI, est doté d’une technologie sophistiquée à laquelle un nombre limité de pays ont accès. 

D’une portée d’environ 1 100 km, le radar indigène Qadir 3D est capable d’intercepter des cibles hostiles jusqu'à une altitude de 300 km. Ce radar n'est pas mobile et doit être installé sur un site radar pour être opérationnel.

Qadir 3D, radar à commande de phase, est constitué d'un ensemble d'antennes installées sur un mât métallique qui sera complété sous la forme d'un carré ou d'un quadrilatère. Les antennes du mât central du radar sont de type Yagi qui est utilisé dans les radars à grande longueur d'onde.

Dans la structure quadrilatérale de radar Qadir, chaque côté d’une hauteur de 20 mètres et d’une longueur estimée à 44 mètres est installé verticalement au sol. Selon les experts iraniens de la défense, 128 antennes sous forme de matrice de 16 colonnes et 8 rangées ont été installées sur chaque côté. Autrement dit, le radar Qadir est équipé de 512 antennes de ce type.

En outre, le radar Qadir utilise les bandes de fréquences HF, VHF et UHF pour intercepter différentes cibles sur de longues distances. Le radar pourrait s’avérer moins précis que les bandes de fréquences avec des longueurs d'onde plus courtes, mais avec une portée très élevée, fonctionne comme un radar d’alerte anticipée et peut alerter les complexes de défense aérienne de la présence de tout appareil volant hostile.

Ces bandes de fréquences confèrent également à ce radar la capacité d’intercepter avec succès une variété de cibles, y compris des cibles avec une faible section efficace ainsi que des cibles volant à haute altitude et à basse vitesse.

 

Mots clés