Aug 14, 2021 18:16 UTC
  • Paris craint un coup d'Etat militaire?

Un conseil de transition pour se diriger vers une France libre ? Pour un régime macronien qui cumule des coups de force au Sahel tantôt au Mali, tantôt au Tchad voir même en Haïti,

et qui depuis plus de 10 ans ne cessent en vain de dépenser des trésors d’énergie pour conduire « l’opposition armée « soit des mercenaires daechistes et nosratistes ou même FDIst autres sponsorisés à la tête de la Syrie, un militaire appelant à un changement radical du système ne peut ne pas être pris à la légère même si tout un Empire médiatique le traitait de complotiste le tournerait lui et ses revendications au ridicule. Mais que dit cet ancien militaire au rond vert dont l’un des 300 disciples et 45 000 de sympathisants sur YouTube vient d’être arrêté par la DSEI accusé de pédophile ? 

“Christian, alias ″Stan” Maillaud, a été interpellé sans résistance à 6H00 à Sorbiers par la section de recherche de Clermont-Ferrand, appuyée par les gendarmes de la Loire chez qui il a été placé en garde à vue dans le cadre de l’exécution d’un mandat d’arrêt », a annoncé à l’AFP le procureur de la République de Cusset, Éric Neveu.

Présenté comme « un des derniers leaders complotistes recherchés par la justice de la mouvance du Conseil national de transition de la France, présidé par Éric Fiorile », autre figure du mouvement, Christian Maillaud est accusé d’avoir participé à un appel à un soulèvement contre le gouvernement.

Ailleurs ce genre de « mouvance » même armée, même tournée contre les civils comme c’est le cas pour l’OMK, organisation des Mojahedin du Peuple coupable de la mort de 17 000 Iraniens est soutenu et encouragé même par Paris. Pourquoi alors avoir peur de cet ex-gendarme « complotiste » ? 

L’express de fin 2020 écrit : « Son principal fait d’armes remonte au 14 juillet 2015. En ce jour de fête nationale, près de 300 personnes présumées membres ou proches du CNT s’étaient réunies à Paris afin de renverser pacifiquement le pouvoir en prenant possession de l’Élysée, de l’hôtel de Matignon, et des palais du Luxembourg et Bourbon. Repartant sans troubles, mais évidemment sans gain de cause. ». 

L’observateur averti ne comprendra pas pourquoi de telles revendications auraient à être défendue si formulées en Russie, en Chine ou Iran et à réprimer si elles ont lieu en France !

Le journal ajoute : « La crise sanitaire du Covid-19 a donné un nouvel élan au CNT. Au-delà des “ronds verts”, Éric-Régis Fiorile a multiplié ces derniers mois les vidéos à destination de ses 45 000 abonnés sur YouTube, fustigeant tour à tour le confinement “illégal”, l’OMS “manipulée” par les grands groupes pharmaceutiques, le Conseil scientifique “vérolé” et plus récemment encore l’arrivée des vaccins sous la houlette de Bill Gates, le nouvel antéchrist des complotistes. 

D’après Le Parisien, le médecin Yvon Le Flohic, commentateur avisé sur l’épidémie de Covid-19, très actif sur Twitter s’est ainsi vu adresser un “recommandé de menaces” signé d’Éric-Régis Fiorile. Si le médecin venait à faire des vaccins, il serait “intégré dans la liste des génocidaires susceptibles d’être traduits devant un tribunal militaro-populaire”, prévenait le courrier. 

Mais l’ex-gendarme n’est pas le seul à dénoncer la pandémie a titre d’un complot contre l’humanité. Alors, pourquoi l’arrêter et le réprimer ? 

La réponse est claire : Fiorle est rendu et sa parole a une importante audience d’autant qu’il fait partie des forces armées françaises profondément mécontentes comme l’a prouvé leur double lettre ouverte a Macron de la dérive ultra atlantiste de la France une dérive qui a fait que la France participe à toutes les guerres du Moyen-Orient, Syrie, Irak, Yémen, golfe Persique, qui tient tête en mer de Chine en mer Noire en Méditerranée même quand cette présence dessert les intérêts français. Reuters a fait état cet après-midi du déploiement des a ions patrouillers français dans le golfe Persique où cette France atlantiste a été désignée par le maître chanteur US à assurer » la sécurité du transit maritime ». Plus d’un analyste y verrait un engagement de la marine française dans une zone où des Mercer Street risquent de se multiplier vu les tensions en cours. Or les « complotistes » ne comprennent vraiment pas pourquoi Paris devrait faire les frais des actes de piraterie maritime d’Israël ou pourquoi il devrait être à la tête d’une coalition de guerre maritime anti Iran... Et avec toutes les bonnes volontés du monde, les Iraniens non plus ne pourraient ne pas s’arranger à leurs côtés. 

Enfin, Éric-Régis Fiorile s’immisce bien souvent dans la peau d’un chef d’État. Il se présente comme le « président de la France libre » annonce « la fin du confinement », il y a quelques jours, ou encore son « retrait de l’OMS ». Des propos qui peuvent prêter à sourire tant ils paraissent absurdes. Ce qui n’a pas empêché la DGSI, cette fois, de le prendre très au sérieux. »

Mots clés