Oct 09, 2021 19:43 UTC
  • La Chine

Après l’explosion d’un sous-marin nucléaire américain en mer de Chine, qui a l’air d’être un false flag américain, les choses s’accélèrent, Pékin considérant ce coup comme un tournant. Surtout qu’on dit que les forces spéciales US forment depuis quelque temps les soldats taïwanais à la guerre contre la Chine. Pékin envahira Taïwan ?

La tension entre la Chine et Taïwan est encore montée d’un cran après que les États-Unis ont confirmé les rumeurs sur leur présence militaire dans l’île. En réaction, le président chinois réitère la réunification irréversible de Taïwan avec la Chine. Le président chinois Xi Jinping a promis que la « réunification » pacifique de son pays avec Taïwan dans le cadre d’une politique « un pays, deux systèmes » serait « définitivement » mise en œuvre. Il a pris la parole lors d’une réunion à Pékin vendredi pour commémorer le 110e anniversaire de la révolution de Xinhai qui a mis fin à la dernière dynastie impériale du pays et a conduit à l’établissement de la République de Chine. Et ce, alors que les tensions entre la Chine et Taïwan s’intensifiaient.

« Personne ne devrait sous-estimer la détermination et la forte du peuple chinois à défendre [notre] souveraineté nationale et l’intégrité territoriale. La tâche historique de la réunification complète de la patrie doit être accomplie, et elle le sera certainement », a souligné Xi. Et de préciser à ce propos : « Renouer pacifiquement avec notre patrie sera du plus grand bénéfice pour le peuple chinois, y compris nos compatriotes taïwanais. » Le président chinois a appelé les Taïwanais à se tenir aux côtés de la Chine pour que la cause glorieuse de la réunification du Taïwan avec la Chine soit concrétisée. Il a ensuite mis en garde contre toute ingérence étrangère dans l’affaire taïwanaise, le décrivant comme une affaire intérieure. Cependant, un média russe rapporte que la Chine a annoncé être en état d’alerte maximale, en cas de frappe contre Taïwan, le cas échéant.
Après que les États-Unis ont confirmé des données selon lesquelles plusieurs centaines de militaires américains pourraient être stationnés à Taïwan, la Chine a annoncé qu’elle se réservait le droit de lancer une frappe préventive contre Taïwan, selon le site Internet russe Avia-proCompte tenu du fait qu’au cours de la semaine dernière, près de 150 avions de l’armée de l’air chinoise ont participé à des exercices de frappe sur Taïwan, les intentions de Pékin d’attaquer l’île sont plus que sérieuses.
« L’envoi de personnel militaire américain à Taïwan est un incident très grave. Les États-Unis y ont déployé leurs forces dans le passé en raison de la nécessité de former les forces armées taïwanaises, mais ils l’ont fait discrètement. Ils tentent actuellement d’envoyer un message fort à la Chine. La Chine doit répondre aux nouvelles provocations américaines afin que Washington et l’île de Taïwan prennent pleinement conscience de la gravité de leur collusion. Sinon, à l’étape suivante, des militaires américains pourraient apparaître sur l’île de Taïwan, et leur nombre pourrait passer de dizaines à des centaines voire plus, afin de former de facto une garnison américaine sur l’île. Nous leur ferons savoir qu’ils jouent avec le feu pour provoquer une guerre et que les conséquences de leurs actes sont insupportables tant pour les États-Unis que pour l’île de Taïwan », rapporte la publication Global Times en faisant référence à des sources proches de l’armée chinoise.
Pékin considère Taïwan comme partie intégrante à la Chine. Il considère les agissements américains et les ventes d’armes à Taïwan comme une violation de sa souveraineté et contraire à la politique « d’une seule Chine ». Cependant, les États-Unis soutiennent Taïwan en envoyant des navires dans le détroit de Taïwan et en lui fournissant une assistance militaire. Cependant, Pékin s’y est opposé à plusieurs reprises. Il convient de noter que les États membres de l’ONU, y compris les États-Unis eux-mêmes, ne reconnaissent pas Taïwan comme un État indépendant.

 

Mots clés