Oct 19, 2021 19:37 UTC
  • Le Pentagone ouvre un front Est anti-russe

Dans le cadre de sa tournée anti-russe, le secrétaire américain à la Défense est arrivé, ce mardi 19 octobre, à Kiev, capitale de l’Ukraine.

Lloyd Austin, qui s’était rendu à Tbilissi, capitale de la Géorgie, afin de s’entretenir avec le Premier ministre et le ministre de la Défense de la Géorgie à propos des sujets anti-russes, est arrivé ce mardi à Kiev. 

Sur son compte Twitter, Lloyd Austin a repris la position de Washington vis-à-vis de l’Ukraine et a accusé, une fois de plus, la Russie d’« agression » et de « violation » de l’intégrité territoriale de l’Ukraine. 

À Tbilissi, Lloyd Austin a parlé avec les responsables géorgiens de ce qu’il a appelé les « menaces russes » contre ce pays caucasien. 

La Russie a, à maintes reprises, mis en garde la Géorgie et l’Ukraine contre leur adhésion à l’OTAN. 

Le déploiement des forces russes en Abkhazie et en Ossétie du Sud ainsi que l’opposition de Moscou à l’adhésion de la Géorgie à l’OTAN en tant que membre permanent ternissent les relations entre ces deux pays.

Austin a souligné en Géorgie et en Ukraine qu’il existait une porte ouverte à l’OTAN et a encouragé les pays à apporter les changements nécessaires pour qu’ils puissent se qualifier pour l’adhésion à l’alliance atlantique. 

« L’administration Biden doit accorder plus d’attention à la Géorgie pour éviter une inclinaison potentielle vers la Russie ainsi que la Chine », a déclaré le politologue David Kramer de l’Université internationale de la Floride, qui est un ancien diplomate américain de haut rang. « On craint de plus en plus que le gouvernement soit un peu trop flexible envers Moscou », a-t-il ajouté. 

Après sa visite en Ukraine, le chef du Pentagone prendra l’avion à destination de Romanie et de Belgique. 

La visite en Roumanie vise également à renforcer le partenariat stratégique bilatéral et à renforcer le flanc oriental de l’OTAN, ainsi qu’à reconnaître le leadership de la Roumanie dans les questions de sécurité de la mer Noire.

Austin visitera également des militaires américains basés sur la base aérienne américaine située dans le sud-est de la Roumanie, près de la mer Noire.

En Belgique, Austin participera à son premier sommet ministériel de la défense de l’OTAN en personne.

Par ailleurs, les hauts responsables azerbaïdjanais ont discuté de la sécurité et de la coopération régionales avec le représentant spécial du secrétaire général de l’OTAN pour le Caucase et l’Asie centrale, Javier Colomina Piriz, dans le cadre de sa visite en Azerbaïdjan le 18 octobre.

Le ministre azerbaïdjanais de la Défense, Zakir Hasanov, a informé le responsable de l’OTAN de la situation actuelle à la frontière de l’Azerbaïdjan et l’Arménie.

À son tour, Piriz a mentionné la volonté de l’OTAN de fournir ce qu'il a appelé un soutien pertinent pour assurer la paix dans la région.

 

Mots clés