Jan 12, 2022 19:18 UTC

Les négociations entre les représentants américain et russe à Genève, au cours desquelles les conditions de conclusion d’un traité de sécurité ont été discutées, se sont soldées vainement pour la partie russe.

Comme il ressort des données exprimées à la fois par les parties américaine et russe, les États-Unis ont complètement refusé de discuter de la question de la non-expansion de l’OTAN, ainsi que celle du refus d’admettre des pays comme l’Ukraine et la Géorgie dans l’Alliance, ce qui était une exigence clé de la Russie.

Selon Sergeï Ryabkov, pour le moment, le processus de négociation s’est terminé en vain pour la Russie, cependant, puisqu’il ne s’agit que d’une réunion préliminaire, il faut tout d’abord suivre l’évolution des événements du 12 janvier. “Nous avons terminé une journée et demie de discussions en déclarant que nous jugerons les prochaines étapes et perspectives de ce travail sur la base des résultats des événements à venir lors des réunions entre l’OTAN et de l’OSCE.

Après cela, il deviendra plus clair - il y a une base pour offrir au leadership telle ou telle solution politique en faveur de la poursuite de ce processus, ou nous devons déclarer avec regret que le groupe de l’OTAN a estimé qu’il était juste de rejeter notre initiative. Ensuite, la situation sera différente, a déclaré le vice-ministre des Affaires étrangères, Sergueï Ryabkov.

Les experts notent à leur tour qu’à la veille de la réunion, l’OTAN et les États-Unis tentent d’exercer une pression globale sur la Russie, notamment ce fut le cas le vol des avions de contrôle de frappe près des frontières russes, de l’apparition des drones MQ-9 Reaper près de la Crimée, et il y a plusieurs heures, des bombardiers stratégiques B-1B Lancer de l’US Air Force ont été envoyés aux frontières de la Russie, ce qui peut indiquer que les États-Unis sabotent le processus de négociation, bien que la Russie essaie de ne pas réagir à de telles provocations. »

Source: Avia.pro

Pierre Dortiguier, politologue et Luc Michel, géopoliticien s'expriment sur le sujet. 

 

Mots clés