May 24, 2022 18:42 UTC
  • Odessa: 1er clash naval Russie/OTAN?

Londres et d’autres membres de l’OTAN envisagent de déployer des missiles à longue portée dans la mer Noire sous prétexte de protéger les cargos céréaliers ukrainiens, alors qu’ils semblent chercher à inciter l’Ukraine à poursuivre sa guerre avec la Russie. Dans cet ordre d’idée, les systèmes de missiles antinavires Harpoon transférés par le Danemark sont déjà arrivés en Ukraine.

La Grande-Bretagne, avec ses partenaires de l’OTAN, envisage d’envoyer un navire de guerre à Odessa en mer Noire sous prétexte de protéger les navires transportant d’importants grains de l’Ukraine, comme l’un des grands exportateurs des céréales du monde.

Le journal britannique Daily Mail a prétendu que des navires de guerre britannique étaient censés d’être expédiés dans la région d’Odessa pour protéger les navires-transporteurs de céréales ukrainiens pour briser le siège des ports de la mer Noire.

Selon le quotidien britannique, la Grande-Bretagne et d’autres alliés de l’OTAN fournit un plan visant à envoyer des navires de guerre au port d’Odessa sur la mer Noire pour escorter ce qu’ils nomment « les navires les exportateurs de céréales ukrainiens ».

Il convient de mentionner que le ministre lituanien des Affaires étrangères, Gabrielius Landsbergis, a déclaré lundi 23 mai qu’il s’était entretenu avec son homologue britannique, Liz Trrus, de la création d’un prétendu « corridor de protection » à partir d’Odessa.

Le journal britannique affirme que les plans britanniques et de l’OTAN incluent le nettoyage de la zone autour du port sud des mines russes, puis la protection des cargos ukrainiens face aux navires de guerre russes.

« La Grande-Bretagne et ses alliés de l’OTAN prévoient sur cette base de déployer des missiles à longue portée dans la mer Noire sous prétexte de protéger les céréaliers ukrainiens face aux attaques éventuelles russes », indique le média, ajoutant qu’ils avaient l’intention de contrecarrer ce qu’ils appellent « les efforts de l’armée russe pour détruire les corridors de protection ».

Dans ce droit fil, l’agence de presse avia.pro a annoncé que le système de missiles antinavires Harpoon envoyés par le Danemark est déjà arrivé en Ukraine.

Selon le site d’information, « c’est lors de la visite de l’armée de l’OTAN dans la région d’Odessa que des préparatifs ont été faits pour le déploiement de ces systèmes de missiles avancés, après quoi les lanceurs mobiles eux-mêmes ont été envoyés ici. Néanmoins, apparemment, ces derniers ne sont pas en position de combat, car ils seraient presque certainement détectés et désactivés, cependant, selon les experts, ils devraient être déployés à une courte distance pour l’avancement opérationnel. »

 
 

 

Mots clés