Jun 20, 2022 17:32 UTC

Aucun parti n'a réussi à obtenir la majorité absolue au vote parlementaire français, ce qui a conduit à une situation politique sans précédent dans le pays et porté un coup sévère à l'alliance centriste au pouvoir du président français Emmanuel Macron.

L'alliance de gauche nouvellement formée et l'extrême droite ont enregistré des gains considérables lors des élections de dimanche, dans un revers époustouflant pour le parti qui détenait une majorité dominante depuis cinq ans au Parlement français.

Cependant, le Rassemblement national d'extrême droite de Marine Le Pen (Rassemblement national ou RN) a réalisé des gains historiques lors des élections de dimanche, dépassant les premières prévisions en remportant 90 sièges.

La performance de RN à 90 places est un «événement sismique; un résultat extraordinaire pour eux », a déclaré Paul Smith, professeur de politique française à l'Université de Nottingham.

"Aucun sondage ne prédisait cela et je n'ai vu personne le prédire."

Macron, qui avait prévu de relever l'âge de la retraite et d'approfondir davantage l'intégration européenne, pourrait éventuellement convoquer des élections anticipées s'il ne parvient pas à former un nouveau gouvernement de coalition, selon des informations.

Bernard Cornut, expert des questions politiques et Luc Michel, géopoliticien, s'expriment sur ce sujet.

 

Mots clés