Oct 05, 2022 19:08 UTC
  • Le front polaire anti-US

La semaine dernière, le département américain de la Défense a annoncé la création d'un bureau de la stratégie arctique et de la résilience mondiale dans le but d’une éventuelle confrontation avec la Russie et la Chine.

« L’Arctique est une région critique pour la projection de puissance et aussi pour la défense du territoire américain », a indiqué Iris Fergusson, sous-secrétaire adjointe de la nouvelle unité de Pentagone.

Soulignant le réchauffement climatique et la présence de la Russie et de la Chine dans la région arctique, Fergusson a déclaré que les changements géophysiques ont une grande influence sur les opérations et les infrastructures des États-Unis.

 

Un rapport du Pentagone de mai 2022 montre que l'armée américaine ne parvient pas à préparer ses bases face au changement climatique à long terme.

Selon ce rapport, plusieurs des infrastructures militaires sont construits sur les glaces de l'Arctique et les installations radars peuvent également être affectées par l'érosion côtière.

 

 

« Nous constatons une activité géopolitique accrue de la part de la Russie, ainsi que de la Chine, dans la région », a-t-elle indiqué en mettant l’accent sur la nouvelle structure de défense de la Russie à l’Arctique.

 

« Il n'y a peut-être pas de conflit maintenant, mais nous devons être prêts à y opérer. Les priorités de cette stratégie de défense sont de protéger la patrie, de veiller à ce que nos intérêts nationaux soient sauvegardés et protégés, et de travailler avec les nations sur des défis communs », déclare le sous-secrétaire adjoint.

 

 

Le journal New York Post, citant le président américain Joe Biden, a récemment rapporté que les États-Unis auront bientôt leur ambassadeur dans la zone Arctique.

Pendant les dernières années, les tensions régionales dans la région de l'Arctique augmentent et plusieurs autres pays cherchent à exploiter les ressources de cette région alors que la glace dans cette région continue de fondre.

 

 

Auparavant, le secrétaire général de l’OTAN Jens Stoltenberg a salué l'investissement du Canada dans les systèmes de défense en Amérique du Nord.

« Les capacités militaires de la Russie constituent un défi stratégique pour l'OTAN dans l'Arctique », a-t-il affirmé.

 

Image: une rampe de lancement mobile pour missiles sol-air lors de l'exercice militaire conjoint américain et canadien Arctic Edge 2022 ©Us Air Force

Selon Stoltenberg, la Russie avait rouvert des centaines de bases militaires de l'ère soviétique dans la région d’Arctique et utilisait la région pour tester de nouveaux systèmes d'armes. 

« La Russie et la Chine sont en train de créer un partenariat stratégique dans l'Arctique qui défie les intérêts de l'OTAN », a-t-il averti.

Mots clés