Oct 19, 2018 12:14 UTC
  • Poutine: «la Russie utiliserait l'arme nucléaire»

Le président russe Vladimir Poutine a déclaré que de nouvelles armes hypersoniques viseraient les missiles attaquant la Russie.

Le président russe Vladimir Poutine s’est félicité de la récente optimisation des missiles hypersoniques russes qui confère à la Russie un avantage militaire remarquable. Il a souligné que Moscou n’aurait recours à l’arme nucléaire que si elle était attaquée.

« Ce n'est que lorsque nous serons convaincus qu'il y a une attaque imminente contre le territoire de la Russie et que cela se produit dans quelques secondes que nous lancerons une frappe en représailles », a souligné Vladimir Poutine lors d'une réunion, tenue dans le cadre d'un forum de politique internationale dans la ville de Sotchi en Russie.

Le président russe a également souligné que la doctrine militaire de la Russie ne prévoyait pas une frappe nucléaire préventive.

« Moscou n’utiliserait ses armes nucléaires que si ses systèmes d’alerte rapide détectaient des missiles se dirigeant vers la Russie. Cela signifierait naturellement une catastrophe mondiale mais je tiens à souligner que nous ne pouvons pas être ceux qui l'initient car nous ne prévoyons pas d’attaque préventive. L'agresseur doit savoir que les représailles seront inévitables et qu'il sera anéanti », a déclaré le président russe.

« Nous avons devancé les autres dans cette concurrence. Personne n'a d'armes de précision hypersoniques. D'autres envisagent de les tester d'ici un an ou deux ans et nous les avons déjà à notre service », a-t-il précisé.

Plus tôt cette année, M. Poutine avait qualifié l'arsenal hypersonique de la Russie d’« invincible ». L’arsenal comprendrait un missile de croisière à propulsion nucléaire, un drone sous-marin à propulsion nucléaire et un nouveau missile hypersonique.

 

Mots clés

commentaires