Sep 17, 2019 17:40 UTC

Depuis le 16 septembre, 128 000 soldats de la Russie et de 7 autres pays participent à de grandes manœuvres militaires dans le centre de la Russie organisées dans le cadre d’un exercice annuel. Plus de 20 000 appareils militaires ont par ailleurs été mobilisés.

Baptisées « Tsentr-2019 », les manœuvres se dérouleront jusqu’au 21 septembre dans la région d’Orenbourg, à la frontière du Kazakhstan. Parmi les 7 pays qui y participent, il y a la Chine, l’Inde ou encore le Pakistan, rapporte RT. 

« Plus de 20 000 engins militaires, environ 600 appareils volants et jusqu’à 15 navires » sont impliqués dans cet exercice, a indiqué un communiqué du ministère russe de la Défense.

Selon le ministère russe de la Défense, la 1re phase des manœuvres sera consacrée à simuler des neutralisations d’attaques aériennes, de mener des opérations de reconnaissance et de coordonner le commandement des opérations, et la 2e consistera en des exercices de frappes contre l’ennemi.

L’année dernière, ces exercices militaires s’étaient déroulés dans l’Extrême-Orient russe et avaient mobilisé près de 300 000 soldats, 36 000 véhicules militaires, 1 000 avions et 80 navires.

Les entraînements avaient consisté aussi à repousser une attaque venue du ciel avec le système de défense antiaérienne S-400.

 

 

Mots clés

commentaires