Oct 22, 2019 19:11 UTC
  • Des chars US menacent la Russie

Les États-Unis ont déployé un bataillon de soldats et des dizaines de chars en Lituanie, ce que les médias ont qualifié de « message à l’adresse de la Russie ».

Les États-Unis ont entamé, lundi 21 octobre, le déploiement en Lituanie d’un bataillon de soldats ainsi que des dizaines de chars pour une rotation sans précédent de six mois, dans le cadre de ce qu’ils appellent « une opération dissuasive » adressée à la Russie.

Des dizaines de chars Abrams et de blindés Bradley sont arrivés par voie ferrée à un terrain d’exercice à Pabrade, près de la capitale lituanienne, Vilnius.  

Cité par l’AFP, le ministre lituanien de la Défense, Raimundas Karoblis a déclaré que le déploiement de quelque 500 soldats américains qui doivent rester là tout au long de l’hiver prouvait qu’une présence militaire américaine sur le flanc est de l’OTAN n’était « plus un tabou ».  

« Tout d’abord, c’est un message à la Lituanie et aux pays voisins membres de l’OTAN (pour dire) que les alliés sont bien à nos côtés », a signalé le ministre à l’AFP.  

« C’est aussi un message à la Russie (pour dire) que les États-Unis sont engagés, c’est un élément de dissuasion supplémentaire », a-t-il ajouté.

La Russie a, à maintes reprises mis en garde l’Occident contre une extension de l’OTAN vers l’Est.

La semaine dernière, le Premier ministre russe, Dimitri Medvedev a déclaré que la multiplication du nombre des bases militaires de l’OTAN, non loin des frontières russes contredisait les intérêts nationaux de Moscou. « La Russie envisage des réponses militaires en plus des options politiques et diplomatiques afin de réagir aux mesures de l’OTAN », a-t-il indiqué.

 

Mots clés

commentaires