Dec 09, 2019 17:26 UTC
  • USA: Trump lâché par les sionistes ?

Des associations juives américaines ont dénoncé Donald Trump pour des propos antisémites, dans un discours ce week-end lors du sommet national du Conseil israélien américain (IAC) en Floride, devant une foule de soutiens.

Le président américain s’est plaint que certains juifs « n’aiment pas assez Israël ».

Halie Soifer, directrice exécutive du Conseil démocrate juif d’Amérique, a qualifié les propos du président de « vils et sectaires » dans un communiqué.

« Les remarques profondément offensantes de Trump, y compris sa répétition déraisonnable de stéréotypes négatifs qui ont été utilisés historiquement pour cibler les juifs, ne font que renforcer notre conviction que Donald Trump est la plus grande menace pour les juifs américains », a ajouté Halie Soifer.

Le Conseil démocrate des juifs d'Amérique a lancé au mois de novembre sa campagne 2020, visant directement Donald Trump, considéré comme « la plus grande menace pour les juifs américains ».

Donald Trump a lancé devant la foule: « Vous (les juifs) êtes nombreux dans le secteur immobilier parce que je vous connais très bien. Vous êtes des tueurs brutaux. Pas des gens sympas du tout. Mais vous devez voter pour moi; vous n’avez pas le choix. »

En allusion à la sénatrice démocrate Elizabeth Waren à qui il a donné le surnom de Pocahontas, le président américain a déclaré : « Mais vous devez voter pour moi; vous n’avez pas le choix. Vous n’allez pas voter pour Pocahontas, je peux vous dire que... vous n’allez pas voter pour l’impôt sur la fortune. »

Il a poursuivi ses remarques en disant: «Nous devons amener les gens de notre pays, de ce pays, à aimer davantage Israël, je dois vous le dire. Nous devons le faire. Nous devons les amener à aimer Israël davantage. Parce que vous avez des Juifs qui sont des gens formidables – ils n'aiment pas assez Israël. »

L'organisation progressiste juive J-Street a tweeté que Donald Trump est « incapable de s’adresser au public juif sans plonger dans le puits profond des propos antisémites qui façonnent sa vision du monde ».

Halie Soifer a également déclaré que Trump n'avait pas le soutien de la majorité de la communauté juive américaine. « Les Juifs américains ont certainement leurs propres choix, et ils ne voteront pas obligatoirement pour Trump ou le Parti républicain. »

Depuis que Trump a pris ses fonctions, selon Halie Soifer, le soutien juif aux républicains aux États-Unis a fortement chuté. Il est passé de 33 % en 2014 à 17 %.

 

Mots clés

commentaires