Feb 21, 2020 08:03 UTC
  • 82e bataillon US fuit les missiles iraniens

La 82e Division aéroportée de l’armée américaine a fui les missiles iraniens.

Jeudi 20 février, environ 800 soldats d'une brigade de la 82e Division aéroportée qui s’étaient rapidement déployés en Asie de l’Ouest au début de l'année en pleine tension avec l'Iran, sont rentrés à Fort Bragg, en Caroline du Nord, ont annoncé des responsables de l'armée américaine.

Les soldats étaient le premier groupe de quelque 3 000 parachutistes qui se sont précipités au Koweït au cours de la première semaine de janvier pour renforcer la sécurité des troupes américaines en Asie de l’Ouest après l’assassinat du haut commandant iranien Qassem Soleimani lors d’une frappe aérienne américaine en Irak.

Les responsables de l'armée américaine ont décrit le déploiement qui a obligé les soldats à partir en quelques heures comme « le déploiement sans préavis le plus important des forces de combat » en trois décennies.

Les responsables de Fort Bragg ont déclaré que les 800 parachutistes avaient été accueillis jeudi au poste de l'armée. La plupart de ces soldats appartenaient au deuxième bataillon du 504ème Régiment d’infanterie de parachutistes qui était le premier groupe à se déployer.

En réaction à l’assassinat du général de corps d’armée Qassem Soleimani, le Corps des gardiens de la Révolution islamique a lancé une attaque au missile contre la base militaire d’Aïn al-Assad qui accueillait les soldats américains en Irak.      

 

Mots clés

commentaires