Jul 03, 2020 10:20 UTC
  • S-500: l’important pari russe

Les missiles de nouvelle génération S-500 Prometeï seront capables d’atteindre des cibles se trouvant à des centaines de kilomètres de la Terre, a annoncé le commandant en chef des forces aérospatiales russes.

« Le futur système russe de missiles antiaériens S-500 pourra détruire les armes hypersoniques se trouvant dans l’espace », a indiqué, vendredi 3 juillet, le commandant en chef des Troupes aérospatiales russes Sergueï Sourovikine, cité par l’agence de presse Sputnik.

« Les caractéristiques du système lui permettent d’intercepter les cibles situées à des centaines de kilomètres de la Terre ainsi que de détruire, à côté des cibles aérodynamiques et balistiques, des armes hypersoniques de tout genre », a-t-il précisé, cité par le journal Krasnaïa zvezda, organe médiatique du ministère russe de la Défense.

Selon Sputnik, le S-500 Prometeï est un système de missiles sol-air de nouvelle génération. Il peut détruire une cible à 600 kilomètres et est capable de détecter et de frapper simultanément jusqu’à dix cibles balistiques hypersoniques allant à une vitesse atteignant les sept km/s, ainsi que de détruire les missiles hypersoniques ennemis.

Le système pourrait être remis aux forces armées russes en 2021, selon le ministère de la Défense.  

 

 

Mots clés

commentaires