Jan 18, 2021 12:01 UTC
  • USA: Risque d’un coup d’État ....

Les responsables de la défense américaine se disent inquiets d'une attaque d'initié ou d'une autre menace de la part de membres du service impliqués dans la sécurisation de l'investiture du président élu Joe Biden, ce qui a incité le FBI à contrôler tous les 25 000 soldats de la Garde nationale entrant à Washington pour l'événement.

Cette mesure montre les problèmes de sécurité extraordinaires qui ont préoccupé Washington à la suite de l'insurrection meurtrière du 6 janvier au Capitole des États-Unis par des émeutiers pro-Trump. Les autorités craignent que les personnes chargées de protéger la ville au cours des prochains jours ne représentent une menace pour le président élu et les autres personnalités présentes.

Le secrétaire de l'armée, Ryan McCarthy, a déclaré dimanche à l'Associated Press que les responsables étaient conscients de la menace potentielle et il a averti les commandants de rester à l'affût de tout problème dans leurs rangs à l'approche de l'investiture. Jusqu'à présent, cependant, lui et d'autres dirigeants ont déclaré n'avoir ressenti aucune menace. 

« Nous suivons constamment le processus et examinons en deuxième, troisième toutes les personnes affectées à cette opération », a déclaré McCarthy dans une interview après que lui et d'autres chefs militaires aient effectué un exercice de sécurité exhaustif de trois heures. Il a déclaré que les membres de la Garde reçoivent également une formation sur la manière d'identifier les menaces internes potentielles.

Environ 25 000 membres de la Garde nationale affluent à Washington de tout le pays - au moins deux fois et demie le nombre des inaugurations précédentes.

Les mesures de sécurité à l'échelle nationale ont été renforcées après que le FBI a mis en garde contre le potentiel de manifestations armées à Washington et dans les 50 capitales des États avant l'investiture du président élu Joe Biden mercredi.

Les États du Michigan, de la Virginie, du Wisconsin, de la Pennsylvanie et de Washington - où Trump a lancé des procédures pour fraude électorale - ont mobilisé la Garde nationale pour assurer la sécurité le jour de l’investiture de Biden. Les locaux du congrès local au Texas restent également fermés mercredi.

Joe Biden a tenu à prêter tout de même serment sur la scène du Capitole (quoique la répétition générale ait été reportée).

Un homme de Virginie a été arrêté le vendredi 15 janvier à un checkpoint de Washington près du Capitole avec une carte d'inauguration "non autorisée", une arme à feu et plus de 500 cartouches, selon la police du Capitole.

Le 6 janvier, les militants pro-Trump avaient déjà défilé dans les rues de Washington, avant de prendre d'assaut les bâtiments du Congrès fédéral. Cinq personnes ont été tuées durant cette intrusion violente, qui a causé l'évacuation du Capitole et la suspension durant quelques heures du processus de certification des résultats de l'élection présidentielle américaine.

L'insurrection au Capitole a commencé après que Trump eut fait des remarques incendiaires lors du rassemblement du 6 janvier.

 

Mots clés