Mar 04, 2021 21:07 UTC
  • Pékin qualifie USA de

Selon le président chinois, les États-Unis sont la plus grande source de chaos dans le monde actuel. « La plus grande source de chaos dans le monde actuel, ce ne sont que les États-Unis », a-t-il réaffirmé. Xi Jinping, a averti que les États-Unis étaient la « plus grande menace » pour la sécurité de la Chine tout en vantant les perspectives économiques du pays, proclamant que « l’Est est en promotion et l’Occident est en déclin », selon un rapport publié mercredi.

« La plus grande source de chaos dans le monde actuel, ce sont les États-Unis », a-t-il réitéré. Et de poursuivre : « Les États-Unis sont la plus grande menace pour le développement et la sécurité de notre pays ». Les tensions entre les États-Unis et la Chine couvrent un large éventail de questions, y compris les questions économiques, commerciales, géopolitiques et stratégiques, et se sont intensifiées avec les interventions répétées de Washington sur des questions telles que Hong Kong, Taïwan et les différends fonciers dans le sud et l’est de la Chine.

Malgré certaines spéculations selon lesquelles Washington pourrait changer son approche envers Pékin, les déclarations récentes d’un certain nombre de responsables de l’administration Biden sur la Chine et la Russie montrent qu’elle emboîte le pas au gouvernement de Donald Trump.  

Jusqu’à présent, certains responsables de l’administration Biden ont tenu des paroles anti-chinoises ; parmi lesquels ont peut évoquer Adewale Wally, secrétaire adjoint au Trésor ayant proféré que son pays affrontait les actions économiques « illégales » de la Chine.

L’amiral Philip Davidson, commandant l’Indo-Pacific Command (INDOPACOM), appelé à contrer la montée en puissance de la Chine.

Plus tôt en mars, le secrétaire à la Défense Lloyd Austin a déclaré que la Chine était le premier défi auquel les États-Unis étaient confrontés.

S’exprimant lors de sa première conférence de presse depuis son entrée en fonction, il a ajouté : « Nous devons nous unir contre la Russie et la Chine, le terrorisme et la situation en Afghanistan ».

Mots clés