Jul 23, 2021 10:29 UTC
  • La Russie met en garde les USA

Le ministère russe des Affaires étrangères a déclaré disposer des preuves solides de la coopération des États-Unis avec Daech.

La porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères a déclaré que Moscou disposait d'un certain nombre de documents montrant une coopération étroite entre les États-Unis et le groupe terroriste Daech.

« Il y a suffisamment de faits qui permettent de dire que les États-Unis ont coopéré avec Daech dans le nord de l'Afghanistan », c’est ce qu’a réaffirmé jeudi la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova. Et de poursuivre : « Ces documents sont très clairs et solides et l’on peut les remettre à des institutions internationales, telles que les Nations unies ».

« Les États-Unis et Daech ne coopèrent pas seulement en Syrie, mais ils mènent une interaction en Afghanistan entre les deux parties et la Russie en a collecté de nombreuses documents, a-t-elle fait remarquer.

Dans une autre partie de ses propos, la porte-parole de la diplomatie russe a évoqué les exemplaires de cette collaboration entre les États-Unis et Daech pour dire :

« Récemment, Daech a évacué ses éléments et même ses morts et blessés à l’aide des hélicoptères américains vers différentes zones. Ces vols n'auraient jamais été possibles sans information préalable des forces américaines et de l'OTAN qui contrôlent entièrement l'espace aérien afghan ».

 « Une telle ingéniosité indique sans ambiguïté les faits d'interaction. Nous pensons que ces informations sont suffisantes pour tirer des conclusions sur la coopération entre les États-Unis et les terroristes de Daech », a-t-elle souligné.

Un peu plus tôt, Zamir Kabulov, l'envoyé spécial de Vladimir Poutine pour l'Afghanistan, a aussi déclaré que la Russie disposait des documents qui montrent la coopération des États-Unis et de Daech en Afghanistan.

Le sénateur républicain Rand Powell a déjà estimé que les politiques incorrectes et l'ingérence excessive des États-Unis dans la crise syrienne avaient balisé le terrain à la propagation du chaos dans le nord de l'Irak.

Il croit que l’acheminement des armes américaines aux supplétifs de Daech opérant en Syrie faisait partie de l’une des raisons du renforcement de ce groupe terroriste.

« La Russie ne permettra jamais aux talibans de pénétrer en Ouzbékistan et au Tadjikistan »

L'envoyé du président russe pour l’Afghanistan a menacé de frapper les talibans s’ils s'approchaient des frontières de l'Ouzbékistan, du Tadjikistan et du Kirghizistan.

« La Russie frappera les talibans s'ils pénètrent sur le territoire du Tadjikistan, de l'Ouzbékistan ou du Kirghizistan conformément aux accords actuels », a souligné Zamir Kabulov, dans une interview à la radio Echo de Moscou.

« Nous les frapperons conformément à la charte et aux accords, [au sein] de l'Organisation du traité de sécurité collective (OTSC) », a-t-il conclu.

Mots clés