Jul 28, 2021 06:43 UTC
  • Accod d'Abraham est mort

Les USA cherchent à changer la doctrine de la guerre, après une « misérable défaite » dans un exercice.

Le comité des chefs d'état-major interarmées américains a déclaré dans un communiqué que les États-Unis tentaient de changer leur approche à la suite du récent échec du comité des chefs d'état-major interarmées américains.

« L’échec tragique de l'armée américaine lors d'un exercice militaire en octobre dernier a persuadé le vice-président des chefs d'état-major interarmées, le général John E. Hayten, d'abandonner la doctrine de la bataille interarmée qui est à la pointe des opérations militaires américaines depuis des années. Il n'est pas exagéré de dire que [cet exercice] a été une défaite regrettable », a-t-il déclaré lundi lors de la cérémonie de l'inauguration de l' « Institut d’éthique et des technologies émergentes ».

Le Pentagone a préféré garder le nom de l'exercice confidentiel et classifié. Cependant, un proche du département de la Défense a déclaré que les scénarios pratiqués dans l'exercice se concentraient sur le champ de bataille de Taïwan, a révélé le site Web « Defense One ».

Lire aussi :  En retirant ses Patriot de la Jordanie, les USA ont déverrouillé le nord ouest d'Israël .... qui en profitera?

« La leçon essentielle tirée de l'exercice avorté des États-Unis est que l'assemblage de navires, d'avions et d'autres forces militaires pour augmenter leur capacité de combat pourrait se retourner contre eux et les transformer en cibles d'attaque faciles à atteindre », ajoute le média américain. 

4000 marine's plus 25 pays alliés pour faire peur à Poutine!

Le général Hayten a par ailleurs précisé : « Nous rassemblons toujours nos forces lorsque nous nous battons et nous nous unissons pour rester en vie. Mais dans le monde d'aujourd'hui, nous sommes vulnérables face aux missiles supersoniques, aux missiles à longue portée venant de toutes les directions si nos forces sont concentrées et nos positions de guerre révélées. »

Pour résoudre ce problème, le comité des chefs d'état-major interarmées dirige l'armée américaine vers une nouvelle stratégie d'opérations de combat depuis octobre, connue sous le nom de « manœuvre étendue ».

 

Mots clés