Jul 28, 2021 19:11 UTC
  • Afghanistan: le court-circuit chinois?

Une délégation des talibans afghans s'est entretenue en Chine avec le ministre des Affaires étrangères et de hauts responsables de la diplomatie chinoise, a annoncé mercredi 28 juillet un porte-parole des talibans à l'AFP.

Alors que la guerre s'intensifie en Afghanistan, une délégation politique des talibans dirigée par le mollah Baradar, s'est rendue en Chine.

Mohammad Naeem, porte-parole du bureau politique des talibans au Qatar, a déclaré que la délégation de neuf membres du groupe dirigée par le mollah Baradar s’est déplacée en Chine.

Naeem a déclaré dans une série de tweets que la délégation s'était rendue en Chine mardi à l'invitation officielle de Pékin. Elle a rencontré le ministre chinois des Affaires étrangères Wang Yi, le vice-ministre des Affaires étrangères et le représentant spécial pour l'Afghanistan. Selon Naeem, les questions politiques, économiques, de paix et de sécurité ont été discutées lors des réunions.

Les talibans « ont assuré à la Chine que le sol afghan ne serait pas utilisé contre la sécurité de quelque pays que ce soit », a déclaré Mohammad Naeem dans un message à l'AFP à Kaboul.

Les responsables chinois « ont promis de ne pas interférer dans les affaires afghanes, mais au contraire d'aider à résoudre les problèmes et amener la paix », a-t-il ajouté.

Cette délégation s'est rendue en Chine alors que les talibans ont intensifié leurs attaques dans diverses parties de l'Afghanistan, y compris la province du Badakhshan, à la frontière de la Chine.

En seulement quelques mois, les talibans se sont emparés de plus de 100 villes.

 

Mots clés