Jun 23, 2022 15:18 UTC

L’expérience de la coalition aura tenu un an. Le Premier ministre israélien, Naftali Bennett, et le ministre israélien des Affaires étrangères Yaïr Lapid, les deux chefs de la coalition au pouvoir en Israël ont déclaré qu’ils souhaitaient dissoudre le Parlement, dans un communiqué diffusé lundi 20 juin.

Si le Parlement donne son accord, l’entité connaîtra donc ses cinquièmes élections législatives en quatre ans.

Israël est-il au bord de l’implosion ? Ahmed Rami, directeur de Radio Islam en Suède, nous en dit plus. 

Mots clés