Jun 17, 2021 17:15 UTC

Vladimir Poutine et Joe Biden ont paraphé un court texte affirmant leur volonté de mettre en place un « dialogue sur la stabilité stratégique »,

notamment sur la question du contrôle des armements nucléaires, et ce, alors que les États-Unis, sous la présidence de Donald Trump, se sont retirés d’accords bilatéraux et multilatéraux.

Mais qu’en est-il au sujet de la présence américaine au Moyen-Orient, surtout en Syrie ?

Une désescalade serait-elle possible au Moyen-Orient ?

André Chamy, juriste international, intervient sur ce sujet.

 

Mots clés